UN NOUVEAU PROGRAMME FINANCIER POUR LES FEMMES
The Manitoba Securities Commission - Return to Home PageClose
background
The Manitoba Securities Commission - Return to Home PageClose
background
Le 18 avril 2011

 

JE LE VAUX BIEN

La campagne Je le vaux bien compte quatre éléments :

Un guide – des histoires vraies, des idées et des stratégies pour aider les femmes à gérer leur argent, à prendre des décisions de placement éclairées, à naviguer dans les questions touchant le rapport entre l’argent et les relations et à comprendre des jalons importants en matière de finances.

Des vidéos – Evelyn Jacks, présidente du Knowledge Bureau, et cinq femmes issues de différents milieux discutent de questions touchant les finances, notamment les valeurs, l’épargne et les dépenses, le placement, les conseillers financiers et les relations.

Une application mobile – Une application de suivi de l’argent pour iPhone, iPod Touch et iPad qui permet aux femmes de faire le suivi de leur argent, de définir des objectifs et de modifier leurs habitudes de dépenses en temps réel.

Des plans de leçons – Cinq plans de leçons pour amener les femmes à réfléchir à leurs valeurs, à leurs habitudes de dépenses, à leurs placements et à l’incidence de l’argent sur leurs relations. Ces leçons peuvent être utilisées dans un contexte éducatif traditionnel par une facilitatrice ou les femmes peuvent les réaliser par elles-mêmes ou avec des amis, des collègues de travail ou des membres de la famille en qui elles ont confiance. 

Communiqué de presse du Manitoba

UN NOUVEAU PROGRAMME FINANCIER POUR LES FEMMES

« Je le vaux bien met en vedette de vraies femmes, de vraies histoires ». Rosann Wowchuk.

Les femmes du Manitoba disposent désormais d’un nouvel outil pour les aider à améliorer leur situation financière, a annoncé aujourd’hui la ministre des Finances, madame Rosann Wowchuk, au lancement de la campagne Je le vaux bien de la Commission des valeurs mobilières du Manitoba, qui met en scène des histoires de luttes financières racontées par de vraies femmes.

« Bon nombre de femmes qui n’ont jamais fait de placements ni eu recours à un conseiller financier ont de la difficulté à savoir par où commencer, a déclaré la ministre. En demandant à de vraies femmes de partager leurs propres expériences, conseils et idées dans le cadre de cette ressource, nous offrons aux autres femmes un moyen de commencer à prendre leurs choses en main. »

Le programme Je le vaux bien raconte les histoires de cinq femmes issues de milieux et d’horizons différents. On y explore le rôle que l’argent joue dans leurs vies. Le programme en ligne propose aux femmes un guide, des vidéos, une application mobile pour iPhone et des plans de leçons, le tout gratuitement.

La ministre a rappelé qu’au Manitoba, 47 % des femmes détiennent des placements comparativement à 62 % des hommes, que les femmes gagnent habituellement 25 % de moins que les hommes, qu’elles touchent une pension moindre, qu’elles ont moins d’épargne et qu’elles sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté après 65 ans.

« Malheureusement, les statistiques montrent que les femmes tirent de l’arrière en ce qui concerne la gestion indépendante de leurs finances, a souligné madame Wowchuk. C’est ce que constate la Commission des valeurs mobilières du Manitoba et c’est pourquoi je suis heureuse de soutenir la présente campagne. »

« Prendre ses finances en main et être responsable de ce que l’on fait avec son argent confèrent un sentiment de pouvoir, a indiqué Vanessa Kunderman, une des cinq femmes du programme Je le vaux bien. Cela vous permet d’être aux commandes, et qui ne souhaite pas être aux commandes de sa propre vie? »

Tout le matériel du programme Je le vaux bien est offert en anglais et en français et il est gratuit. On peut y accéder au www.jelevauxbien.ca.

La Commission des valeurs mobilières du Manitoba est un organisme de service spécial du gouvernement du Manitoba chargé de protéger les investisseurs et de favoriser l'équité et l'efficacité des pratiques commerciales en matière de placement dans la province.

- 30 -